Les risques de l’intolérance au lactose

Le-lait

L’intolérance au lactose cause surtout, chez les sujets sensibles, des troubles gastro-intestinaux tels que les ballonnements, les diarrhées etc.

Mais chez certaines autres personnes, cela peut avoir des conséquences plus graves. En effet, plus l’intolérance est importante plus ce problème peut être handicapant (un problème). Une personne peu intolérante n’aura que des gênes, telles que des douleurs au ventre. En revanche une personne née avec une forte intolérance aura de plus grandes difficultés dans sa vie.

Les dangers de l’intolérance au lait chez le nourrisson

Chez le nourrisson une intolérance de naissance peut-être très difficile à gérer. Effectivement si les parents ne connaissent pas ce mal, ils mettront du temps à déceler un problème, or l’intolérance au lactose chez le nourrisson donne à court terme de fortes diarrhées qui engendrent des déshydratations. Ce phénomène peut être très grave sur un enfant en bas âge.

Des séquelles congénitales de l’allergie

L’intolérance au lactose peut être congénitale ou non. En effet suivant les populations on remarque un taux plus ou moins élevé de personnes intolérantes. On constate que seulement 4% des scandinaves sont atteints par ce mal, mais plus nous nous rapprochons du Pôle Sud plus la population est atteinte, jusqu’à 100% dans certaines régions d’Asie et d’Afrique.